Les étapes pour devenir mentore ou mentor

Pour devenir mentore ou mentor au sein du Réseau M, vous devez répondre à certains critères. Le Réseau M privilégie le recrutement d’entrepreneures et entrepreneurs actifs et retraités, incluant les travailleurs autonomes. Vous devez également avoir au moins cinq ans d’expérience à la barre de votre entreprise.

Au fil des ans, vous avez appris à « être » entrepreneure ou entrepreneur et à devenir à l’aise dans ce rôle. Votre expérience peut inspirer les plus jeunes entrepreneures et entrepreneurs, et les inciter à devenir meilleurs.

En adhérant au Réseau M, vous deviendrez membre de la cellule de mentorat de votre territoire. Il y a une cellule par MRC en Gaspésie (donc cinq au total) et une aux Îles-de-la-Madeleine.

01. Adhésion

Vous devez d’abord remplir le formulaire d’adhésion sur le site Web national du Réseau M. Vous devrez y indiquer :

  • Votre point de service local, c’est-à-dire la cellule de La Haute-Gaspésie, de La Côte-de-Gaspé, du Rocher-Percé, de Bonaventure, d’Avignon ou des Îles-de-la-Madeleine.
  • La date de création de votre dernière entreprise (mois/année).
  • Le secteur d’activité de votre entreprise.
  • Vos coordonnées complètes.
  • Les raisons qui vous amènent à devenir mentore ou mentor.

Une confirmation de la réception de votre demande vous sera envoyée par courriel. Notez qu’il n’y a aucun frais d’adhésion pour devenir mentore ou mentor. Certaines activités du Réseau M (comme le Rendez-vous Réseau M, au national) peuvent être payantes, mais vous bénéficierez de tarifs réduits pour de tels événements.

02. Évaluation de la candidature

Toutes les candidatures sont évaluées à leur juste mesure après la réception de la demande d’adhésion. L’évaluation est généralement effectuée par une équipe de mentores ou mentors du point de service sélectionné dans le formulaire d’adhésion, dans le cadre d’une rencontre avec la future mentore ou le futur mentor. Les principaux critères d’évaluation sont :

  • L’expérience entrepreneuriale et le nombre d’années (5 ans et plus)
  • L’expérience en gestion d’entreprise
  • L’expérience de bénévolat ou de mentorat
  • La réputation (crédibilité, intégrité, inspire confiance)
  • Ma motivation à devenir mentore ou mentor
  • La disponibilité
  • La capacité d’écoute, d’empathie et l’ouverture (non directive ou directif)
  • La capacité à communiquer (personne claire, articulée, avec bon esprit de synthèse)
  • Les valeurs personnelles prônées

03. Formation

Une fois votre candidature acceptée par votre point de service, vous devrez obligatoirement suivre un premier atelier de perfectionnement intitulé « Le mentorat, est-ce pour moi? ». Après l’avoir suivi, vous obtiendrez le titre de mentore ou mentor. D’autres ateliers et des accréditations spécifiques ont été mis sur pied afin de soutenir les mentores et mentors dans leur perfectionnement continu.

04. Jumelage avec une mentorée ou un mentoré

Votre cellule de mentorat, qui reçoit les demandes d’entrepreneures et d’entrepreneurs de votre territoire, s’occupe de l’assignation des mentores et mentors, en fonction du profil de chaque individu. Dans la mesure du possible, elle cible une mentore ou un mentor qui ne provient pas du même secteur d’activité que l’entrepreneure ou l’entrepreneur mentoré. Cela a pour but d’éviter les conflits d’intérêt, mais aussi le piège d’aider sur des aspects techniques ou en partageant du savoir-faire

5. Début de la relation mentorale (dyade)

La future mentorée ou le futur mentoré doit s’occuper de vous téléphoner pour fixer une première rencontre. S’il y a « chimie » à la suite de cette rencontre, la relation mentorale (dyade) peut commencer! Dans le cas contraire, vous pourrez en discuter avec la ou le responsable de votre cellule de mentorat afin de trouver une solution. Règle générale, les rencontres durent une heure et elles ont lieu une fois par mois. Au début, les rencontres peuvent toutefois être plus fréquentes afin d’instaurer un climat de confiance.

6. Suite de la dyade

Au sein du Réseau M, la relation mentorale dure généralement d’une à deux années. Toutefois, d’un commun accord avec la personne mentorée, vous pourriez l’écourter ou la prolonger en fonction de ses besoins et de votre disponibilité.

7. Perfectionnement et autres implications

À titre de mentore ou mentor, vous devrez suivre des ateliers de perfectionnement, qui durent habituellement trois heures.

Si vous le souhaitez, vous pourrez vous impliquer au Réseau M de différentes façons. Il est notamment possible de devenir chef mentore ou mentor, d’offrir de la formation à d’autres mentores et mentors, d’effectuer des conférences ou des témoignages lors d’événements, etc.